• — Accueil —
  • — À vos plumes —
  • blogger

    lundi 23 juin 2014

    Antigone, le tome 2!!

    Oui, je sais que le titre doit intrigué ceux qui apprécient le théâtre et qui connaissent cette pièce. Je vous explique. Pour le cours de français on avait un sujet de rédaction, qui nous faisait écrire une suite à Antigone. Donc, comme je suis fière de mon œuvre et que je veux la partager, je vous la met ici.

    Nourrice: Créon... Que se passe-t-il pour que le peuple crie ainsi?

    Créon: ... *il baisse les yeux*

    Nourrice: Quoi? Qu'est ce qu'il y a? Le peuple crie sa colère, et je ne trouve plus Antigone. *silence, ils se regardent* C'est à cause d'elle, n'est ce pas?

    Créon: Oui... Antigone... Tout est de sa faute!

    Nourrice *s'approchant de lui*: Antigone? Qu'a-t-elle encore fait? *elle lui prend le bras* Je l'ai élevé comme ma propre fille... J'ai le droit de savoir!

    Créon: Oui, tu l'as élevé... Oui, tu as le droit de savoir... Mais même si je suis le roi, ce qui a été fait est irréversible.

    Nourrice *reculant d'un pas*: Non... Créon... Tu n'as pas... Dis moi que tu n'as pas fait ça!

    Créon: Si... Je l'ai condamné à mort... On l'a emmuré, puis une plainte est sortie des profondeurs. J'ai tout de suite compris... On a rouvert la tombe, et je l'ai vu... Antigone... Elle était pendue aux fils de sa ceinture, et Hémon la tenait dans ses bras... *il secoue la tête*

    Nourrice *se lamentant, pleurant*: Non! Non! Pas elle! Pas ma petite Antigone! Pourquoi... Pourquoi!!

    Créon: Nourrice... Je ne voulais pas, je t'assure...

    Nourrice: Tu ne le voulais pas... Tu ne le voulais pas! Pourtant tu es le roi! Personne ne peut s'opposer à toi!

    Créon: Personne... Sauf Antigone...


    Nourrice: Tu l'as laissé mourir!!

    Créon: Le peuple savait!

    Nourrice: Le peuple...

    Créon: Je n'avais pas le choix!!

    Nourrice: On a toujours le choix... *elle quitte la scène, le corps secoué de sanglots*

    Alors? Qu'est ce que vous en pensez?

    1 commentaire:

    1. J'aime beaucoup ton texte, la mort d'Antigone est très bien amenée au fil du dialogue.

      RépondreSupprimer

    Un petit commentaire nous fait toujours plaisir et chaud au cœur. Alors n'hésitez pas, et laissez nous le lien de votre blog si vous en gérez un ! ❤